Constellation familiale : un travail énergétique ? – suite –

Nous avons tous eu parfois l’impression du « déjà vu » – « Quoi, encore ça ! » -, dans une sensation de répétition qui s’impose, plus forte que notre volonté, envers et contre tout. Les constellations, dans leur aspect énergétique, permettent de travailler cela. Nous reproduisons sans arrêt autour de nous, dans notre environnement personnel et professionnel les aspects douloureux de notre système familial.

Impression du « déjà vu »

L’un des meilleurs exemples que j’ai vécu s’est produit dans le monde professionnel. Un chef d’entreprise commence un accompagnement pour vendre son entreprise qu’il n’arrive pas à transmettre. Je lui demande d’en dessiner l’organigramme et de le dessiner comme un vrai dessin, dans tous les sens, avec toutes les couleurs, toutes les tailles, toutes les inspirations et aucunement de façon hiérarchique comme d’habitude.

Quelques séances plus tard, quand la confiance personnelle s’est installée, je lui demande de dessiner cette fois-ci son génogramme, c’est-à-dire son arbre familial… 

Quelle ne fut pas sa surprise et la mienne… Même si je savais cela possible, je ne pensais pas que cela pouvait l’être à ce point : les deux dessins étaient quasiment superposables et avec très peu de différences. Ce patron est propriétaire de son entreprise, il a donc tout pouvoir pour l’organiser comme il le souhaite. Et sans qu’il le sache, celle-ci était à l’exacte image de sa famille ! Ainsi deux personnes, qui s’entendaient bien dans un service, se superposaient avec un couple qui s’entendait très bien. Trois qui se disputaient étaient placées pareillement sur les deux arbres, et ainsi de suite. Comment ce patron pouvait-il vendre son entreprise puisque, d’une certaine façon, c’était vendre sa famille ? Après cette séance clé, le travail avec lui a bien sûr été très facilité, rapide et fructueux.

Energétique

C’est cela que je qualifie « d’énergétique » dans une constellation : nous reproduisons sans arrêt notre système familial autour de nous. Nous le « transportons » comme pour être bien au chaud avec quelque chose de connu. Le souci est que beaucoup de points douloureux résident dans ce système. Alors quel émerveillement quand je peux enfin voir comment, mystérieusement, « énergétiquement », je recréé sans arrêt mon système familial autour de moi.

Quel émerveillement de contempler les points d’accroche et de répétition. Et dans cette contemplation, je peux enfin travailler sur mon système. Je peux apporter de la conscience, de la reconnaissance (dans les deux sens du terme) à ces points douloureux : ils ont tout simplement besoin d’être vus, traités, honorés, reconnus.
Et alors mystérieusement, « énergétiquement », je commence à sortir de la répétition douloureuse.

C’est cette invitation à juste voir en conscience ce qui était profondément caché qui me semble être l’essentiel des constellations… avec des fruits étonnants !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *